Modernisation du domaine skiable de Saint-Gervais Mont Blanc

with Pas de commentaire

La station de Saint-Gervais Mont Blanc poursuit le programme de rénovation de ses installations pour adapter son domaine skiable aux attentes de la clientèle.

Le télésiège des Chattrix est la porte d’entrée sur le domaine Evasion Mont Blanc depuis le secteur de Saint-Nicolas de Véroce et il dessert de magnifiques pistes de ski. Or, ce télésiège deux places non débrayable construit en 1982, ne répond plus aux attentes des clients en termes de rapidité et de confort. Pour l’hiver 2019-2020, la STBMA investit pour :

– Remplacer le télésiège des Chattrix par un télésiège débrayable 6 places
– Modifier la piste des Chattrix pour la rendre plus accessible

 

Actuelle gare de départ du télésiège des Chattrix datant de 1982

 

Future gare de départ du télésiège débrayable 6 places des Chattrix

Le projet des Chattrix

Le Domaine Skiable prévoit le remplacement du télésiège 2 places à pinces fixes des Chattrix par un télésiège 6 places débrayable. Les bâtiments de départ et d’arrivée, comprenant les gares, l’atelier de maintenance, le point de vente et les bureaux seront entièrement refaits. La gare de départ sera de plain-pied, évitant aux skieurs d’accéder à l’embarquement par des escaliers. Ouverture au public prévue le 21 décembre 2019.

La modification de la piste des Chattrix au niveau de son passage difficile la rendra accessible à l’ensemble de la clientèle et plus particulièrement aux skieurs débutants.

 

FICHE TECHNIQUE du Télésiège débrayable 6 places des Chattrix.

  • Constructeur POMA ;
  • 2700 personnes/heure, vitesse 6m/seconde ;
  • 15 pylônes, 1376m de long, 451m de dénivelé ;
  • Diminution du temps de trajet par trois ;
  • Confort et facilité d’utilisation ;
  • Stockage des véhicules en gare hors exploitation pour l’intégration paysagère l’été et la rapidité de démarrage l’hiver en cas de conditions météo difficiles ;
  • Nouveau bâtiment d’exploitation intégré améliorant l’accueil de la clientèle et les conditions de travail des employés.

Budget : 8,5 millions d’euros

 

Plan d’insertion de la future gare amont du télésiège des Chattrix

 

Six améliorations significatives pour les visiteurs

 

  1. Le remplacement du télésiège deux places des Chattrix par un appareil 6 places, plus récent et débrayable permettra d’améliorer significativement le confort de la clientèle (plus rapide, plus confortable, moins d’attente…)
  2. Le futur TSD6 des Chattrix permettra d’offrir une vraie porte d’entrée sur le domaine skiable et ainsi de désaturer les files d’attente au niveau de Saint Gervais et du Bettex. Il permettra également d’absorber la nouvelle clientèle liée aux nouveaux programmes en cours et à venir.
  3. L’abaissement de la gare de départ permettra de garantir un accès plus aisé, ski aux pieds et aux normes PMR au télésiège des Chattrix (plus d’escaliers et de plateforme d’embarquement restreinte).
  4. Le réaménagement global du secteur de la gare aval aux Chattrix rendra l’accès au site plus lisible et fonctionnel pour les usagers.
  5. La modification de la piste des Chattrix permettra aux skieurs débutants de redescendre plus facilement à Saint Nicolas de Véroce (Chattrix et village).
  6. Ces travaux permettront ainsi de dynamiser le secteur de Saint-Nicolas de Véroce et le plateau débutant de la Croix

 

L’environnement au cœur de nos préoccupations

Un engagement au quotidien

Depuis 10 ans, le domaine skiable de Saint-Gervais s’est engagé dans une démarche environnementale visant à réduire l’empreinte écologique de son activité sur le milieu naturel. Ces actions ont mené à l’obtention de la certification environnementale ISO 14001. La STBMA intègre donc systématiquement l’aspect environnemental dans ses projets. Le projet d’aménagement des Chattrix s’inscrit dans une logique de développement durable, en intégrant technique environnementale et approche sensible paysagère. Il a été réalisé de manière à limiter au maximum les impacts sur l’environnement. Pour ce faire un certain nombre de mesures d’évitement, de réduction et d’accompagnement ont été nécessaires, et plus particulièrement :

– Une étude d’impact en amont du projet

– Une assistance et un suivi environnemental pendant le chantier
– Les mesures liées à la protection de la flore : mesures de préventions liées au risque de pollution des sols, de l’eau et des milieux naturels, protection des zones humides, revégétalisation des surfaces remaniées…
– Les mesures liées à la protection de la faune : création d’un hibernaculum pour la protection de l’habitat des reptiles, mesures liées à la protection de l’avifaune…

– Le positionnement de la gare amont sur un replat en contrebas de la ligne de crête pour la minimisation des terrassements

– La création d’un nouveau bâtiment dans le respect de l’architecture locale

– La création d’une piste d’accès temporaire au pour éviter de dégrader le monument inscrit de la chapelle des Chattrix.

 

Répondre